L’OeiL de YaNniCk du 4 mars 2015

oeil de yannick…Damien, administrateur de notre projet associatif « JeRecycle Parc » me demande d’écrire une petite chronique sur la charte de l’économie circulaire, parut il y a environ trois ans, en 2012, et qui en son fondement, est un peu ce que nous essayons de mettre en place dans notre association.
Serions-nous le fer de lance d’une alternative économique, peut être, oui.
Vous n’êtes pas sans savoir que dans nos locaux, nous répondons à une attente écologique, novatrice, du public Clermontois, nous récupérons des objets en fin de vie, que nous démantelons, recyclons ou revendons à bas prix après simple époussetage ou vérification plus poussée et qu’ainsi la fin de la chaîne économique se trouve rallongée.
Ici, le but pas si naïvement escompté, élaboré dans nos réunions, est la mise en place d’actions économiques qui permettent de ne rien gâcher, jeter et d’ainsi éviter la sur-pollution engendrée par les incinérateurs et les décharges à ciel ouvert, et d’aussi permettre la revalorisation et la circulation de la production économique.
L’industrie, selon cette charte, s’engagerait même, à un plus haut niveau, à organiser une production plus écologique des produits manufacturés, ce qui permettrait de voir le recyclage en aval, avec une organisation comme la notre et en amont avec la production de produits non destinés à la mort économique, l’économie circulaire…